Publié : 28 mars 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le monument aux morts de Beaumont-le-Roger

1.Localisation

Ce monument se trouve en face de l’intercom.

2. Description

Ce monument est entouré de poteaux représentant des obus reliés par une chaîne qui délimite cette enceinte montrant le caractère sacré de la mort.
La forme représentée est une femme guerrière avec un casque (un peu comme une déesse antique) ayant les bras ouverts, sous le bras droit, il y a une plaque où les noms des soldats sont inscrits, ces plaques sont rouges et les noms gravés sont en or ; sous le bras gauche, il y a une plaque où le nom des communes du Canton et leur nombre des morts sont inscrits.

Cette effigie est élevée sur un socle où il y a une inscription : « A nos fils mort pour la France ».
Beaucoup de drapeaux sont à cet emplacement . Le concepteur de ce monument aux morts est Louis Aimé Lejeune.

3. Analyse
Cette femme symbolise la liberté, la victoire et représente la patrie.
Elle apporte certitude et compassion aux combattants ; elle porte un casque qui est le symbole de l’invisibilité, de l’invulnérabilité et de la puissance.

Sur le côté de la femme il y a une couronne tressée, cela représente la mort, le cycle de la vie.
Ce monument est patriotique accentuant le message guerrier, insistant sur le sacrifice des soldats.

4. Un peu de généalogie
Prior Alphonse Louis , né le 28 janvier 1872 à Beaumont-le-Roger dans l’Eure.
C’était un homme aux cheveux blonds, aux yeux bleus, il avait un front haut, un moyen nez, un visage rond et ovale ; il mesuré 1,74 m.
Il a été engagé volontaire pendant 3 ans pour aller aux tranchées, il est devenu adjudant, il est alors tué à l’ennemi le 3 octobre 1915 dans le Pas-de-Calais.

Vautier {JPEG} Vautier Ernest Jules est né le 2 avril 1895 à Beaumont-le-Roger dans le département de l’Eure. Il était journalier ( ouvrier agricole ).
C’était un homme aux cheveux châtain clair, aux yeux bleus, il avait un front haut, un nez vertical et un visage rond, il mesurait 1,58 m.Il avait un défaut des petites envies ( tâches rouges présentent à la naissance ) en haut du front.
Son degré d’instruction est : 2 (sait lire et écrire).
Il est mobilisé en 1915 pour aller au front, il était alors caporal, il est blessé deux fois mais lors d’une patrouille il est mortellement blessé le 25 mars 1918 dans la Marne.

JPEG - 633.2 ko
Bordeaux

Bordeaux René, est né le 8 août 1883 à Beaumont-Le-Roger dans l’Eure.
Il était ouvrier tailleur de pierre.
C’était un homme aux cheveux blonds, aux yeux bleus, il avait un front ordinaire, un nez moyen, une bouche moyenne, un menton rond et un visage ovale, il mesurait 1,60 m.
Il est arrivé au corps le 15 novembre 1904, il était un simple soldat.
Il est atteint d’une méningite tuberculeuse et en meurt le 16 juin 1918 à l’hôpital de Bernay.

Portfolio automatique :