Publié : 28 mars 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le monument aux morts de Combon

1.Localisation :

Le monument aux morts se situe prés de l’église de Combon. Il est délimité par des chaines (la clôture en fait un lieu sacré, personne ne peut y pénétrer, sauf le maire et les anciens combattants afin d’y déposer une gerbe le jour des commémorations).

2.Description et analyse :

Il est en forme d’obélisque. Le monument est orné de la croix de guerre gravée dans la pierre (elle a été créée en 1905 pour récompenser les soldats de leur bravoure) et de la palme de la victoire (symbole de la victoire et du sacrifice).

Il y a aussi un autre signe végétal qui est le rameau de chêne mélangé à un rameau d’olivier (le rameau d’olivier : symbole de la paix et de la gloire ; le rameau de chêne : symbole universel de la force, de la puissance, de la majesté, de la longévité et de la résistance).

Sur le rameau, il y a marqué « Pro Patria »(=pour la patrie). Il y a « Les enfants morts pour la France » gravé dans la pierre (signe patriotique et civique).

C’est un monument patriotique et civique car l’inscription « les enfants morts pour la France » le montre bien.

3. Un peu de généalogie

Né le 15 février 1879 à Combon dans le département de l’Eure, Lhermoult-Jules-Marcel fut un soldat de la 1ére Guerre Mondial. Cheveux et sourcils blond ; yeux bleus ; front ordinaire ; nez droit ; bouche moyenne ; menton rond ; visage ovale et de taille 1,70m .
Son certificat de bonne conduite a été refusé (car il se faisait remarquer ou il râlait,..) .

Ce soldat savait lire, écrire et compter. Il trouva la mort à l’hôpital à cause d’une maladie contractée le 17 septembre 1916 (bataille de Verdun) .

Portfolio automatique :